© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

© Mihails Svetlovs

Dossier de Presse / Communiqué de Presse

L’art coréen actuel est affilié à son histoire, sa géographie et sa politique. Ce n’est qu’avec l’arrivée de la démocratie en 1987 que le pays se libère des régimes dictatoriaux. En quelques décennies, il passe du stade autarcique à une économie technologique. Dès lors, la mondialisation environnante et l’ère digitale bouleverse le domaine artistique. Cependant, au milieu des années 90, un groupe d’artistes initie une nouvelle dynamique artistique indépendante de la culture contemporaine occidentale dominante.

Le travail des 9 artistes présentés à la galerie Artvera’s oscille entre tradition et contemporanéité :

Artistes exposés : CHA Seungean, JUNG Hai Yun, KIM Hyung Dae, KIM Jong-Ku, LEE Jaesam, PARK HeeSeop, SHIN Meekyoung, YOO Geun-Taek & YOUN Myeung-Ro

  

Aujourd’hui âgés entre 40 et 80 ans, ils créent chacun des formes d'art « analogues » à celles réalisées manuellement dans un monde où la civilisation numérique est dominée par Internet et les réseaux sociaux. Parmi ces artistes, certains traitent de sujets contemporains en utilisant des matériaux ainsi que des techniques picturales et sculpturales orientales (papier mûrier, tissus, encre) ; alors que d’autres s’attardent sur des sujets classiques, comme le paysage, avec des outils plus contemporains (performance, art éphémère).

Chacun à leur manière, ils visent à ancrer leur identité artistique où il en résulte une riche diversité portant des caractéristiques inhérentes à la culture coréenne historique et contemporaine. Impliqués dans des grandes manifestations, ils engendrent un nouveau ton prospectif sur la scène artistique internationale.

Articles de Presse