© btcl creative & digital agency

© btcl creative & digital agency

© btcl creative & digital agency

© btcl creative & digital agency

© btcl creative & digital agency

© btcl creative & digital agency

Dossier de Presse / Communiqué de Presse

Genève (Suisse) - Du 18 novembre au 25 février la galerie Artvera's se transformera en champ de l'art expérimental. Elle deviendra un Désert Rouge, lieu où l'activisme devient attitude. La nouvelle exposition collective − conçue par Flaminia Scauso − sur la postérité de Monte Verità invite Wim Delvoye, Olafur Eliasson, Carmen Perrin, Ryan Mendoza, John Isaacs, Scoli Acosta, Pietro Ruffo, Barthélémy Toguo, Aron Demetz, Hans Op de Beeck, Benedetto Marcucci et Miguel Chevalier à se pencher sur le thème de l'activisme.

L’ambition de Désert rouge est d’explorer l'héritage de Monte Verità sur la scène contemporaine à travers les sections suivantes : Politique, Environnement, Technologie et Art. 

L’art ne produit pas le visible : il rend visible. De ce fait, l’exposition nous plonge dans des débats politiques instigateurs de réflexions. Elle touche aux thématiques sensibles d’aujourd’hui telles que la mobilité, l’émigration et le racisme. L’artiste devient en effet le porte-parole de la sphère publique, particulièrement dans le terrain environnemental par le questionnement collectif de l’effet de serre, de l’éphémère et de la prise de conscience écologique. De son côté, l’art technologique s’empare des médias, dématérialisant l’œuvre en pleine ère du numérique. Somme toute, la section artistique fait appel à la contemplation. Elle provoque l’introspection, qui transporte subtilement le regard au-delà des surfaces et nous permet de nous interroger sur l'absurdité de notre existence quotidienne.

Video

 

 

Articles de Presse