A-propos

Miguel CHEVALIER (1959)

 

Depuis 1978, Miguel Chevalier utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Il s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique.

Son œuvre, expérimentale et pluridisciplinaire : installations, environnements virtuels, sculptures imprimées en 3D ou coupées au laser, images holographiques et autres formes. Il réalise également des projets dans l’espace public et architectural.

Son travail aborde la question de l’immatérialité dans l’art, ainsi que les logiques induites par l’ordinateur, tels que l’hybridation, la générativité, l’interactivité, la mise en réseau.

 

 

Il développe différentes thématiques, telles que la relation entre nature et artifice, l’observation des flux et des réseaux qui organisent nos sociétés contemporaines, l'imaginaire de l'architecture et des villes virtuelles. Les images qu'ils nous livrent interrogent perpétuellement notre relation au monde.

Miguel Chevalier réalise de nombreuses expositions dans des musées, centres d’art et galeries dans le monde entier.