A-propos

Barthélémy TOGUO (1967)

 

Toguo organise des performances empreintes d’humour et de provocation. Il explore les questions politiques et les réalités dérangeantes. Il s’intéresse ainsi notamment aux flux de marchandises comme d’êtres humains et à ceux qui régulent ces flux.

D’abord passionné de sculpture, il modifie radicalement son travail dès 1992. Il part alors en France, à Grenoble, où il découvre la photo et la vidéo, avant de connaître le « réalisme allemand » à Düsseldorf et de s’intéresser à la performance. L’une de ses œuvres les plus marquantes se nomme The New World Climax, une série de sculptures en bois de tampons géants portant des inscriptions telles que « carte de séjour » ou « the world of citizens ». Cette série fait référence aux individus qui apposent, ou non, le coup de tampon salvateur sur un passeport.

 

 

Au bénéfice de nombreux projets artistiques fascinants, Toguo exposa à la Biennale de Venise, Art Brussels, Art Cologne et la FIAC. Il participa également aux expositions de musées de grande renommée tels que le Musée d´art contemporain de Sainte Etienne (2013) et le Museum of Arts and Design de New York (2012). Cela lui a permis d’entrer dans des collections publiques comprenant la Fondation Louis Vuitton de Paris ou celle du Museum of Mordern Art de New York.